cours, vin, Montréal, dégustation

Historique de la section

Pour l'amour du bon vin et de la gastronomie entre amis.

Esquisse de l’historique de l’Amical – provincial

En 1962, suite à une suggestion de Monsieur Pierre Brassac, du Comité canadien des vins de France, quelques professionnels du milieu de l’hôtellerie et de la restauration déposaient la demande d’incorporation d’une association vineuse. C’est en effet le 16 janvier 1962 que le Lieutenant-gouverneur du Québec délivrait les lettres patentes constituant en compagnie à but non-lucratif, « L’AMICALE DES SOMMELIERS DE LA PROVINCE DE QUÉBEC », suite à la requête formulée par Pierre Bougain, maître d’hôtel, Charles Tonneau, sommelier, Jean Le Goff, directeur de restaurant, tous trois de Montréal, Jean-C. Carret, sommelier de Toronto, Eberhard Rado de Val-David et Victor Lefèbvre de Québec, tous deux maîtres d’hôtels.

La plupart des fondateurs étaient des Européens et, pour eux, il s’agissait de reconstituer ici, en terre du Québec, le pendant d’organismes similaires à ceux d’Europe et plus particulièrement ceux des pays producteurs de vin. Ils étaient animés du même désir de communiquer leur amour du vin afin de le faire connaître et apprécier davantage. Il faut bien reconnaître qu’à cette époque, cela n’était pas chose facile, les connaissances oenologiques des Québécois étant alors plus que limitées. La libéralisation de la vente du vin ne connaîtra son déblocage que plusieurs années plus tard. Aussi, si la profession de sommelier était très répandue et généralisée en Europe, il faut reconnaître qu’à ce moment (tout comme maintenant d’ailleurs), ici elle était loin d’être encombrée.

C’est pourquoi, au départ, l’Amicale regroupait uniquement des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. Au début, monsieur Pierre Bougain a assumé la présidence, et la cotisation était de 1 $ par mois. A sa première année d’existence, l’Amicale recruta quelque vingt membres qui se rencontraient lors de déjeuners mensuels pour déguster les différents vins qui leur étaient fournis par des négociants. Limitée d’abord à la région métropolitaine de Montréal, l’Amicale étendit son action par la création de la section de Québec en 1963 et celle de l’Outaouais en 1975.

Au cours des années, les exigences pour devenir membre de l’Amicale se sont modifiées de façon notable et, outre les professionnels du métier, l’Amicale accueillit dans ses rangs les amateurs et les amants du vin qui ont comme point commun de connaître et apprécier les vins. L’Amicale a connu une certaine période de ralentissement mais, depuis le début des années 70, les sections ont montré que, non seulement l’Amicale est bel et bien vivante mais qu’elle répond aux besoins de tous ceux qui désirent se réunir pour mieux connaître et apprécier les produits de la vigne, contribuant du même coup au développement de l’industrie vineuse du Québec. En effet, grâce aux cours d’oenologie offerts à tous les amateurs de vin et aussi grâce à l’influence que ces dirigeants et ces membres oeuvrant dans le milieu de la commercialisation du vin exercent auprès des divers organismes commerciaux et gouvernementaux, l’Amicale est devenue une des premières associations vineuses dans la promotion des vins au Québec.

Parmi les événements majeurs qui ont marqué l’histoire de l’Amicale, il importe de souligner son jumelage avec L’Amicale des Sommeliers d’Italie, événement qui, en 1977, par l’action conjointe des trois sections, permet à L’Amicale d’atteindre l’un de ses plus hauts sommets à l’occasion de la visite des sommeliers d’Italie en 1977, l’autre au Portugal, à l’occasion du troisième concours mondial des Échansons où nous étions avantageusement représentés par Jean Caron et Jules Roiseux. En 1982, l’Amicale provinciale célébrait son vingtième anniversaire en même temps que la section de Montréal. L’année suivante, la section de Québec célébrait aussi ses vingt ans. Deux ans plus tard, l’Outaouais, ses dix ans. En 1987, la section de Montréal célèbre les vingt-cinq ans d’existence de l’organisation par la tenue d’un gala réunissant plus de trois cent vingt-cinq convives à l’hôtel Ritz-Carleton de Montréal. Douze mois plus tard, Québec fêtait son quart de siècle. C’est en 1988 que de nouvelles toges ont finalement été acceptées par tous les représentants des sections, donnant plus de prestance aux cérémonies. En 1989, l’on terminait, après quelques années de travail préparatoire, la création de l’Ordre des Gouverneurs de l’Amicale, qui réunit les anciens présidents, autant les présidents de sections que les présidents de l’Amicale au niveau provincial qui sont encore actifs au sein de l’organisation.

En 1992, l’Amicale fête ses trente ans. Un repas célébrant cet événement a lieu au Centre Sheraton de Montréal le 11 avril. En mars 1993, la section Québec a elle aussi célébré son trentième anniversaire de belle façon, au Château Frontenac. En 1995, la section Outaouais a eu l’occasion de célébrer son vingtième anniversaire. La section a organisé un gala à la Maison du Citoyen de Hull. En 1997, la section du Montréal métropolitain célèbre les trente-cinq ans de l’Amicale au Westin Mont-Royal, à Montréal. En février 1997, le Conseil général autorise la formation de la section Cœur du Québec et une première activité a lieu en novembre 1997 au Musée des Arts et Traditions populaires de Trois-Rivières. En novembre 1997, François Desaulniers de la section Outaouais créa le site Internet de l’Amicale des Sommeliers du Québec. En 1998, la section de Québec a aussi célébré son trente-cinquième anniversaire de belle façon au Restaurant Le Michelangelo de Québec et en juin 1998, la section Cœur du Québec est officiellement créée, lors de la réunion annuelle de l’Assemblée générale des membres. En 2000, la section Outaouais a eu l’occasion de célébrer son vingt-cinquième anniversaire. La section a organisé un gala au Restaurant Les Muses du Musée des Civilisations à Hull. En mars 2000 a lieu la finale du premier concours annuel de dégustation de l’Amicale. Le représentant de la section Cœur du Québec a remporté les honneurs.

En juin 2001, le concours annuel de dégustation de l’Amicale devient par équipe de trois afin d’augmenter la participation et le caractère convivial de l’activité. L’équipe du Cœur du Québec a remporté les honneurs de ce concours. En novembre 2002, la section du Montréal métropolitain a eu l’occasion de célébrer les quarante ans de l’Amicale. La section a organisé un gala au Casino à Montréal. En juin, les représentants de la section Cœur du Québec ont de nouveau remporté le concours annuel de dégustation de l’Amicale. En février 2003, la section Québec fête son quarantième anniversaire à l’Hôtel Radisson de Québec et la section Cœur du Québec, son cinquième anniversaire à Trois-Rivières. De plus, en cette même année, un comité est mis en place par l’Amicale pour l’uniformisation et la révision des cours sur la Connaissance du Vin. En juin, les représentants de la section Outaouais ont remporté le concours annuel de dégustation de l’Amicale. En juin 2004, les représentants de la section Outaouais ont remporté à nouveau le concours annuel de dégustation de l’Amicale. En juin 2005, les représentants de la section Coeur du Québec ont remporté à nouveau le concours annuel de dégustation de l’Amicale. Finalement, en septembre 2005, la section Cantons-de-l’Est est officiellement créée. En juin 2006, les représentants de la section Cantons-de-l’Est ont remporté leur premier concours annuel de dégustation de l’Amicale.

Présidents, section Montréal Métropolitain

2016 : Michel Grenier

2015 : Michel Grenier

2014 : Nathalie Bazzo

2013 : Gilles Paré

2012 : Daniel Gratton

2010 : Michel Grenier

2002 : Jules Roireau

1962 (création de la section) : Pierre Bougain