Les Pinots noirs de ce monde

Venez comparer différents pinots noirs de plusieurs continents dans le Cellier du château Frontenac!

Suite

Dernières nouvelles – section Québec

Superbe soirée au resto ‘Les Cailles’ !

DSC_0612

Souper gastronomique au resto ‘Les Cailles’ du Centre d’alimentation Fierbourg

4 avril 2014

Vous y étiez ? Pas besoin de vous convaincre que c’était sublime.

Vous l’avez manqué ? Voici un petit compte rendu de ce souper mémorable.

DSC_0613

En amuse-gueule, parfait de foies de volaille servi en cuiller et aussi verrine de crevettes à la poire et au fenouil. Comme entrée en matière…ça annonçait toute une soirée de dégustations, non seulement de vins mais aussi de mets très recherchés ! J’ai cessé de compter le nombre d’invités qui voulaient la recette…

Un Crémant de Bourgogne-  Cave Viré –Chardonnay accompagnait ces amuse-gueules.

La deuxième assiette consistait en un tartare aux 3 saumons, avocat, concombre et endives craquantes. C’était un saumon de l’Atlantique présenté frais, fumé et en gravlax.

Des tartares aux 2 saumons, on en trouve régulièrement dans les bons restaurants de la Capitale mais la combinaison avec le saumon en gravlax de couleur ‘rouge betterave’ et le croquant des légumes l’accompagnant: c’était un coup de maître à se souvenir !

Ce tartare se dirigeait vers notre estomac avec l’aide d’un Domaine de Ladoucette- Pouilly-Fumé 2010.

 La troisième assiette : Nage de crevettes aux pistils de safran

Quelle ne fut pas notre surprise en prenant ce liquide foncé, à cause du safran, de découvrir dans le fonds du bol, non pas une ou deux crevettes mais 7 crevettes de Matane… comme si le chef des cuisines, monsieur Louis Sohier, craignait que nos invités se plaignent de ne pas en avoir assez…

Chef Luc Sohier

Chef Luc Sohier

Vint ensuite la quatrième assiette : Noix de ris de veau braisée au romarin, tatin de tomates à la lavande et confit de cailles

Ce mets aurait pu être le plat principal tant il était complet avec ses mélanges d’arômes tout à fait surprenants. Servir un ris de veau avec un effiloché de confit de cailles, faut le faire mais mélanger notre palais en l’associant avec des petites tomates surplombées par une fleur de lavande, c’était une explosion de saveurs en bouche !

Vincent Blanchard, notre webmestre préféré (il faut dire qu’il est le seul…), avait associé un Chinon avec cette étonnante combinaison (Domaine Philippe Alliet- Chinon Vieilles vignes 2011). Chapeau bas Vincent, l’accord était parfait. En passant Vincent est le responsable de la nouvelle activité de l’ASQ soit les accords mets-vins. Ça promet.

Pour que nos papilles soient de nouveau à l’affût et aussi pour activer notre digestion, quoi de mieux qu’un bon trou normand. Il s’agissait d’un granité au Calvados et à la pomme verte : une belle transition.

Vincent Blanchard, responsable des communications et des accords mets/vins

Vincent Blanchard, responsable des communications et des accords mets/vins

La pause étant faite, il fallait maintenant s’attaquer à la cinquième assiette :

Magret de canard au cassis Monna et filles avec pomme de terre fondante façon Escoffier et petits légumes glacés à blanc

La cuisson du magret était parfaite et la touche de cassis de Monna et filles (provenant de l’île d’Orléans) était subtile mais présente. Les patates avaient eu une première mi-cuisson traditionnelle (gras de canard et beurre) puis la cuisson s’est terminée dans un fonds de canard. Les petits légumes tournés à l’Escoffier fondaient dans la bouche.

Et comme si notre mâchoire n’était pas assez sollicitée, nous avons dû nous résigner à boire un Vosne-Romanée, Bossières, Domaine Jean Grivot 2009 : un moment d’anthologie !!!

Juste le nom de Vosne-Romanée ressuscite vos papilles et vous donne un sourire à la Joconde…Que dire de plus de ce vin mythique sinon qu’il coulait à flots. Que la vie est dure…

Puis, la sixième assiette s’est approchée tranquillement au rythme des convives qui se remémoraient probablement Rabelais et son Pantagruel. Ils prenaient tout simplement part à un repas gastronomique digne des plus grands.

Le Paillot fondant aux canneberges en aumônière de filo et aux pousses d’aragula se laissait déguster et était accompagné d’un Domaine La taille aux loups, Clos Michet 2011.

Finalement le chef nous a préparé, avec sa brigade de cuisine, une trilogie à l’érable :-Tartelette, Pouding chômeur et Vacherin glacé à l’érable. Un Château Coulac- Sainte-Croix-du-Mont 2010 a servi de point final à cette soirée remarquable.

DSC_0634

Tout au long de la soirée, nous avons eu droit à un service impeccable grâce au doigté du Maître d’Hôtel, monsieur Bernard Arnaudeau et sa brigade de service. Un gros MERCI !

Gérard Bouger, président et chevalier de l'ASQQ

Gérard Bouger, président et chevalier de l’ASQQ

Quelques mots pour féliciter les participants qui ont démontré un sens aigu de responsabilité morale en utilisant le service de raccompagnement TZ dont l’Amicale a retenu les services pendant toute l’année. L’on sait tous qu’il est facile de dépasser le.08 dans une telle soirée et que ce n’est pas toujours plaisant de faire le choix de se retenir pour pouvoir conduire à la fin de la soirée. Certains l’ont fait et d’autres ont pris TZ.

Je suis fier de vous, chers amis, vous qui aimez bien manger, bien boire et surtout bien vivre !

Au plaisir de vous retrouver l’an prochain.

Gérard Bouger, président ASQQ

1 Commentaire

  1. VincentVincent04-06-2014

    Un véritable succès… superbe soirée avec des plats excellents et des accords parfaits. Le vin coulait à flots et les portions étaient raisonnables 🙂

    Un seul petit bémol, il n’y avait pas de pain… certainement un oublie que nous avons remarqué uniquement à la maison… pour dire que cela n’a pas manqué.

    Merci à Vanessa pour l’accueil et Yannick pour le vestiaire 😉

    Chapeau à toute l’équipe de l’amicale et aux étudiants qui passaient leur examen.

    Nous avons hâte d’être à l’année prochaine !