Dégustation : Les vins rouges de ce monde

Venez découvrir ces cépages tant aimé et pourtant si diversifié. Plusieurs surprises à la clés...

Suite

Dernières nouvelles – section Québec

Initiation aux accords vins/fromages – OIQ

Le moment tant attendu a eu lieu vendredi dernier au pavillon Kruger de l’Université Laval. Dans une ambiance agréable, l’ASQQ a animé une initiation aux accords mets/vins pour la rentrée du comité régional Québec-Chaudière-Appalaches de l’Ordre des Ingénieurs du Québec. L’animateur de la soirée était notre responsable des accords mets/vins : Vincent Blanchard.

La soirée a commencé par quelques rappels sur la façon de déguster un vin (température de service, oxygénation, robe, arômes et saveurs). L’animateur a expliqué que les qualités d’un grand vin se résumaient dans sa complexité, son équilibre et sa longueur en bouche. Il a invité les participants à mâcher leur vin, comme ils le font pour déguster un bon plat : « Dégustez-vous un plat raffiné en l’avalant tout rond ? » Ensuite, les bases élémentaires des accords mets/vins ont été passées en revue.

Un chose simple était à retenir : il n’y a pas de bonne réponse lorsque l’on déguste un vin, cela dépend de l’historique culinaire et olfactif du dégustateur. En effet, essayez d’expliquer à un vigneron français que son vin possède des arômes de bleuets !

Le premier accord avait pour objectif de mettre en appétence les participants en proposant un Crémant de Bourgogne accompagné d’un brie de Meaux qui a reçu beaucoup d’éloges des participants.

Le second accord consistait à marier un excellent Pouilly-Fumé avec un chèvre de Valençay dont la forme pyramidale est attribuée, selon la légende, à la forme de la toiture du Château de Valençay qui appartenait au ministre des affaires étrangères de Napoléon Bonaparte : le prince de Talleyrand.

Le troisième accord associait un Ossau-Iraty, fromage peu connu au Québec, avec un Jurançon sec qui développait des arômes et saveurs intenses de pomme. L’accord était vraiment intéressant car il permettait d’accentuer le goût et la persistance du fromage.

Après une pause d’une trentaine de minutes, l’animation a repris avec une inversion dans les services, car le Bourgogne n’était pas à la bonne température. Les participants ont donc dégusté un Saint-Joseph blanc accompagné d’un excellent fromage québécois : le Pied-de-vent. La légère amertume du Saint-Joseph se mariait parfaitement avec le goût prononcé du fromage. La jonction était parfaite et le vin permettait d’adoucir ce fromage goûteux des Iles de la Madeleine.

Le Bourgogne ayant enfin atteint sa température idéale de service, soit 15°C, le 5e accord a suscité un vif intérêt. Un Corton Grand Cru (premier et unique vin rouge de la soirée) d’une superbe finesse dégageant des odeurs et saveurs de truffe, terreux et légèrement tannique, a été accompagné d’un Pont l’Évêque bien affiné. Le vin était parfait, merveilleusement équilibré avec une longueur en bouche persistante. Les deux éléments se retrouvaient en parfaite harmonie ! Beaucoup de participants ont désigné cet accord comme le meilleur de la soirée.

Finalement l’activité s’est terminée sur le service d’un Bleu d’Élizabeth, fromage persillé québécois, accompagné d’un Sainte-Croix-du-Mont de la région bordelaise.

La soirée a pu se dérouler sans problème grâce au dévouement de l’équipe de l’ASQQ (Gérard, Vanessa et Yannick) et des bénévoles de l’OIQ. Un gros merci à Julie Sageau, Benoît Laganière et Michel Paradis pour leur support indispensable dans l’organisation de cette soirée. Ce fut un véritable succès qui a permis aux participants de partager un bon moment en s’initiant aux accords mets/vins.

Le défi a été lancé par Julie : une activité de dégustation autour des vins dégustés dans les films. L’ASQQ est prête à relever le défi !

Vincent Blanchard

Télécharger la Présentation PowerPoint de la soirée ici.